J'écoute

L’écoute  d’un  concert  reste  un  moment privilégié  de  découverte, d’étonnement, d’émotion et de partage. L'ambition de Vibrer au Havre est  conforter  un  existant  relativement  riche, tout  en  soulignant  les  manques  (musique symphonique,  cultures  underground,  jazz, chanson, lyrique...). Cette nouvelle politique publique vise également à   multiplier   les   occasions   d’offrir   au   plus grand nombre la joie du concert dans des lieux inattendus, dans des formats et à des horaires insolites, dans des esthétiques les plus diverses, afin  notamment  de  casser  certains  codes  et de  revendiquer  une  authentique  singularité havraise.  Le  développement  d’un  média radiophonique  illustrant  la  scène  havraise, ainsi  que  l’aménagement  de  quelques  lieux sont  également  constitutifs  de  cette ambition.

Des initiatives clés...

           ... mises en oeuvre :

Accueil de l’ensemble « Les Dissonances » en résidence au Havre.

Accompagnement  du développement  de  la  « Camerata  du  Havre ». La  présence  sur  la  ville  et  son  agglomération  d’un  réseau  d’artistes-enseignants  et  de  grands  élèves  en voie de professionnalisation concourt à l’installation progressive d’une véritable saison symphonique propre à répondre au désir de musique classique des Havrais, aujourd’hui insuffisamment assouvi.

Renforcement des festivals "moZ’aïque" (mise en place d’un plateau dédié à la programmation des jeunes talents havrais) et "Piano is not dead" (fin novembre début décembre autour du piano, de sa facture et de ses répertoires) ;

Création de la 1ère édition du festival "Les en’cHanteurs", du 29 mars au 2 avril 2017 (autour des pratiques vocales sur la ville, des enfants aux seniors, associant amateurs et professionnels) ;

Soutien à l’émergence et à la pérennisation d’une radio musicale havraise hertzienne (Ouest-Track sur 95,9 FM) ;    

      ... et à venir :

Acquisition d'un orgue de barbarie et création d'une fanfare de rue destinés à faciliter et à renforcer l'animation musicale régulière de l'espace public

Etudier la possibilité de créer de  nouveaux  événements  complémentaires.
# Festival des « Terrasses et des Balcons »,
# « Mess  My  Mind » (met  l’accent  sur  la  période  des  années  50  à  70  avec un rassemblement),
# « Tous les matins du monde » (autour des musiques et cultures du monde),
# « Solos et Duos » à l’Abbaye de Graville,
# « Musique et cinéma » en lien avec les cinémas du Havre,
# « Apéropéra » (petites formes lyriques, en lien avec l’Opéra de Paris),
# « LH meets » (où une ville étrangère est invitée à valoriser sa scène)...

Identifier  et  aménager  un  lieu  de  pratiques  et  de  diffusion  musicales supplémentaire en  ville  basse,  notamment  pour  les  musiques  acoustiques,  susceptible  d’accueillir  des  grandes  formations  (type  chœurs  et  orchestre, comédies musicales, voire ballets), pour des périodes de travail, de répétitions, et de diffusion.

Multiplier les rencontres lectures & musiques en écho et en contrepoint aux initiatives déjà prises par Lire au Havre.

Proposer une programmation estivale dans les jardins : square  Saint-Roch, jardins fluviaux, futur jardin Danton, Jardins suspendus, parcs de Rouelles et forêt de Montgeon...

Construire un catalogue de propositions de groupes et de concerts « cassant les codes » : petites formations autonomes, ayant peu de besoins techniques, durée  de  prestation  de  45  à  60  mn,  mobilité,  adaptabilité  (appartement, tramway, école, centre commercial, entreprise, espace public...).

Fédérer  les  gérants  de  bar  susceptibles  d’organiser  des  concerts  réguliers  dans   leurs  établissements avec   l’idée   d’appuyer   la   communication,   de   développer  un  réseau  de  diffusion  alternatif,  de  redonner  envie  aux  Havrais de s’approprier de nouveaux lieux d’écoute et de participer à la mise en place de règles de bonne conduite (nuisances sonores, statut des artistes...).

Favoriser l’émergence d’un club de jazz afin de faire à nouveau du Havre (qui a vu cette musique arriver en Europe il y a un siècle) une scène repérée sur la carte nationale du jazz.

Où écouter de la musique au Havre

Magic Mirrors
Un endroit culturel original et convivial de la place havraise. Dans son ambiance feutrée de bois, de velours et de miroirs, ce chapiteau est lʼespace idéal pour allier spectacles, rencontres et fêtes.Sont organisés tour à tour des concerts notamment dans le cadre des « Vendredis Magic », des soirées café- théâtre, le festival des littératures… Sa programmation éclectique en fait un lieu incontournable de la scène havraise. +
Le Tétris
Salle de spectacles et lieu de création +
Théâtre de l'Hôtel de Ville
Situé au cœur du centre reconstruit, inscrit au patrimoine mondial par l’UNESCO, le Théâtre de l’Hôtel de Ville est un espace culturel majeur au Havre. +